Page consacrée à mon actualité : 

publications, colloques et journées d'études (organisation, participation), présentations (séminaires, conférences), soutenances de mes étudiant.e.s...

8 mars 2019, 11h-13h

Frédéric Lebaron et moi présenterons notre travail commun dans le séminaire « Pratiques langagières et sociales : questions de frontières » dirigé par Johannes Angermüller, Josiane Boutet et Marc Glady à l'EHESS (bd Raspail, Paris)

Notre titre :

"Analyser le discours économique: discours de la BCE et discours austéritaires"

Janvier 2019

Le plaisir et l'honneur d'annoncer la publication du dernier numéro de la revue Langage & Société.

N° 166 que j'ai co-dirigé avec mes amis et collègues Frédéric Lebaron (Paris Salay) et Ricardo Penafiel (UQAM), intitulé 

"DISCOURS AUSTÉRITAIRES, histoire, diffusion et enjeux démocratiques"


Outre introduction avec Ricardo, Frédéric et moi y publions un article :

« Le discours de la Banque centrale européenne (BCE) de 2007 à 2015 : quelle inflexion austéritaire après la crise financière ? »

Capture d’écran 2019-01-25 à 18.56.20

Untitled

23 novembre 2018, Journée d'études (voir affiche ci-dessous)

J'organise trois journées d’études interdisciplinaires et internationales, « Argumentations et politiques économiques austéritaires contemporaines » (APÉAC) partenariat ADA (argumenter, décider, agir) de la Maison Eurpoéenne des Sciences de l'Homme et de la Société (MESHS) de Lille

2ème journée : Vulnérabilités et contre-discours de crise (UPJV, Amiens)

Intervenant.e.s : Monica Zoppi Fontana (UNICAMP, Campinas, Brésil), Ricardo Penafiel (UQAM, Canada), Arnaud Richard (U. Montpellier 3), Sheila Elia de Oliveira (UNICAMP, Campinas, Brésil), Philippe Légé (UPJV), Mariella Palmieri (CURAPP-ESS), Corine Eyrault (Aix en Provence-Marseille)

Organisation : Thierry Guilbert (UPJV) et Céline Husson-Rochcongar (UPJV) 

avec la présence de Jaime Marques Pereira (UPJV), Stéphane Longuet (UPJV), 

22 novembre 2018, 14h00 (La Cidatelle, UPJV)

J'ai le plaisir d'annoncer la soutenance de thèse de ma doctorante Camila Ribeiro

Le titre de sa thèse est:

La place du Brésil dans le discours institutionnel brésilien et journalistique français.

Analyse des représentation (pré)discursives dans le Plano Aquarela, L'Année du Brésil en France et Le Monde en 2005

Jury :

Sophie MOIRAND, professeure émérite Université Sorbonne Paris 3 (rapporteuse)

Marie-Anne PAVEAU, professeure, université Paris 13

Monica ZOPPI FONTANA, professeur, UNICAMP (Brésil) (rapporteuse)

Thierry GUILBERT, Maître de conférences-HDR, UPJV

Arnaud RICHARD, Maitre de conférences, université de Montpellier 3

Publication - Septembre 2018

« L’Europe dans les discours de la presse française à propos de l’élection de Syriza en janvier 2015 », in C. Gobin & J. C. Deroubaix (éd.), Le discours et la langue, n° 101, « Polémique et construction européenne », EME éditions, p. 50-72.

Dans ce texte, je montre par une étude quantitative (Hyperbase) et qualitative (sémiologie inspirée de Greimas) le rôle que les journalistes font jouer à "Europe" (et à la Grèce) dans le commentaire qu'ils font de l'élection de Syriza (avant et juste après). Europe est une sorte de toise à laquelle on mesure les bons et les méchants partis politiques ou, dit autrement, les orthodoxes et les hétérodoxes. 

L'article montre également le traitement journalistique, traitement différent selon les organes de presse française: personnalisation, dramatisation, mais aussi euphémisation. Où l'on voit que l'on peut agir aussi bien en parlant de... qu'en n'en parlant pas;

28 septembre 2018, journée d'études (voir affiche ci-contre)

J'organise trois journées d’études interdisciplinaires et internationales : Argumentations et politiques économiques austéritaires contemporaines (APÉAC), partenariat ADA (argumenter, décider, agir) de la Maison Eurpoéenne des Sciences de l'Homme et de la Société (MESHS) de Lille

1ère journée : Pouvoirs et discours de crise (UPJV, Amiens)

intervenant.e.s : Corinne Gobin (ULB), Rachele Raus (U. de Turin), Arthur Borriello (ULB), Frédéric Lebaron (ENS Paris-Saclay), Céline Husson-Rochcongar (UPJV) Jaime Marques Pereira (UPJV), Stéphane Longuet (UPJV), Thierry Guilbert (UPJV)

Untitled

L'affiche ci-dessus a été réalisée (magnifiquement !) par la reprographie de mon université (UPJV) à partir d'une photo que j'ai prise en mars 2018 à Sao Paulo.

explication: 

"CUIDADO Piso molhado" : "ATTENTION sol mouillé" > donc glissant (ce que sont/font les politiques austéritaires: voir ce qui se passe aujourd'hui au Brésil !!)

affiche Campinas

Du 2 au 8 mars 2018 - Voyage au Brésil, et à Campinas 

en particulier :

- une conférence filmée "Définir et analyser le discours économique" (voir ci-dessus) à l'UNICAMP, Campinas (avec l'aimable traduction de Monica Zoppi Fontana) ;

- membre rapporteur dans le jury de soutenance de la thèse de Glória de Ressurreição Abreu França intitulée :

GÊNERO, RAÇA E COLONISAÇÃO : A BRASILIDADE NO OLHAR DO DISCURSO TURÍSTICO NO BRASIL E NA FRANÇA

(Genre, race et colonisation : la brésilianité dans le regard du discours touristique au Brésil et en France)

Co-tutelle : Marie-Anne Paveau, Université Paris 13 Sorbonne-Cité - Monica Graciella Zoppi-Fontana, Université de Campinas(Sao Paulo, Brésil)

no

Publication - Février 2018 

« Une analyse sémio-discursive de la culpabilisation des ménages. La "crise de 2008" expliquée par lemonde.fr, liberation.fr et lafinancepourtous.fr », 

Économie et institutions  n° 25.

Publication, novembre 2017

L'ouvrage collectif que j'ai dirigé avec Pascaline Lefort, Discours et (re)constructions identitaires, est annoncé sur le site des PU du Septentrionhttp://www.septentrion.com/fr/livre/?GCOI=27574100980890

PUS Discours et identités

Publication, mai 2017

"Les mots de l'économie et l'économie des mots: analyse sociodiscursive des discours des dirigeants de la Banque centrale européenne"

Co-écrit avec Frédéric Lebaron, sociologue de l'économie

Langage & société, "Langues, langages et discours en société, La revue à 40 ans", n° 160-161, p. 217-235

Affiche

4 mai 2017, Journée d'Études

Il s'agit (ci-dessus) de la première rencontre FFRC (Fonds France Canada pour la Recherche) des deux équipes québécoise et française sur le thème du discours économique (austéritaire) : existe-t-il ? Est-il unique ? comment le ou les définir ? Avec quels autres discours entre-t-il en résonance ? Quels sont les contre-discours ?

Voilà une partie des questions abordées dans cette journée d'étude qui regroupe des économistes, des sociologues du langage et de l'économie, des politistes, des analyses du discours.

Sans titre

  • Le réseau FRIANDIS reprend son cycle de visioconférences internationales et francophones en mars 2017. Le programme peut être téléchargé en cliquant sur le lien à droite.

9782343106618f

Publication février 2017 

Analyse discursive et sémiologique du mythe "crise grecque". La naturalisation par le récit dans Les Échos en 2010, in C. Constantopoulou (éd.), Récits de la crise : mythes et réalités de la société contemporaine, Paris : L’Harmattan, coll. Logiques sociales, p. 129-154.

Dans ce papier, j'articule sur la sémiologie narrative (Barthes, Greimas et Courtés) et l'analyse du discours. Je montre en m'intéressant aux fonctions des personnages (à travers les verbes modaux notamment), comment en 2010 sont déjà présents tous les ingrédients du conte populaire de la "crise grecque": le méchant peuple ("opposant") qui a trompé sa famille (européenne) mais, grâce à l'intervention d'un certain nombre d'"adjuvants" (FMI, EU, Papandréou), il devra rendre l'"objet" (les créances). La question qui se pose est d'identifier le "destinateur" de ce discours... ainsi que sa visée pragmatique. On assiste ainsi à la mythologisation d'un événement.

Publication décembre 2016 ([2017])

ouvrage collectif: Langage et politique. L'efficacité du langage en question aux Presses du Septentrion, coll. paradoxa. 

Ma contribution s'intitule "Performativité et évidence discursive. Aujourd'hui dans les discours politico-médiatiques." 

Elle réinterroge dans un premier temps la notion de performativité en comparant les travaux d'Austin et de Benveniste, le premier axant son attention plutôt sur le verbe quand le second la porte plutôt sur le sujet (le pronom "je" en l'occurrence). L'ancrage déictique étant essentiel dans l'énoncé performatif, pourquoi ne pas alors y ajouter l'ancrage déictique temporel?

27574100952620M

Colloque interdisciplinaire

"Barthes face à la norme. Droit, pouvoir, autorité, langages", les 13 et 14 octobre 2016, au Logis du Roy, Amiens UPJV.

Titre de ma communication : Barthes et le discours : récit, norme et évidence. C'est l’esquisse d’une réflexion théorique et épistémologique, sur ce que Barthes peut apporter au travail d’un analyste du discours aujourd’hui, plus précisément il s'agissait de montrer comment Barthes permet de relier ces trois termes (récit, norme et évidence) dans mon travail.

Prog - extérieur

Prog - intérieur

Présentation - séminaire

L"évidence" du discours idéologique néolibéral

Séance: « Capitalisme et production de l’évidence », séminaire Discours, langue et changement social dirigé par Luca Greco, Juliette Rennes et Emmanuel Szurek

20 mai 2016, EHESS - Paris 

Colloque

Rencontre internationale et pluridisciplinaire les 12-13 mai 2016.

"Common Sense and Modern Politics" du Projet RICOS (REconsiderIng COmmon Sense) dirigé par Martin Bauer de la London School of Economics and Political Sciences. 

Mon papier: Arguing by common sense in media and political discourses in France

Colloque international et interdisciplinaire 

"Discours d’Europe, discours sur l’Europe. Quand polémiques et controverses s’en mêlent…", organisé par Corinne Gobin et Laura Calabrese de l'ULB, 17-18 décembre 2015.

J'y ai présenté le papier suivant: "Quelle est la fonction de l’Europe dans le discours de la presse française à propos de l’élection de Syriza en janvier 2015?"

J'y mêle une approche quantitative (cooccurrences) et une approche qualitative inspirée des fonctions de Greimas pour montrer ce à quoi sert la convocation de Europe à propos de l'élection de Syriza en Grèce en janvier 2015.

Publication

(2015) "Crise de l’euro", analyse d’une formule et de ses effets, in Stéphane Longuet & J. Marques Pereira (dir.), Economie et institutions 22« Discours de la crise, crise des discours », p. 67-94.

Il s'agit d'une approche pluridisciplinaire des discours économiques à travers la thématique de la crise et des discours de crise. Dans mon article, j'analyse, des points de vue communicationnel, quantitatif et discursif, la formule (au sens de Krieg-Planque) "crise de l'euro" dans la presse, laquelle formule est mise en relation avec une autre formule "crise de la dette". J'essaie de montrer comment la première formule dont le référent est flou, pour ne pas dire énigmatique, vise à créer le sentiment de l'urgence quant la seconde vise à créer un sentiment de culpabilité.

no

Publication Novembre 2015  

"De la certitude des représentations économiques dans les médias. Analyse du discours du Monde lors de la privatisation partielle de France Télécom en 1997", in C. Grenouillet et C. Vuillermot-Febvet, La langue du management et de l'économie néolibérale. Formes sociales et littéraires, Presses universitaires de Strasbourg, p. 53-66.

L'ouvrage tente d'approcher la Lamen (La langue du management et de l'économie à l'ère néolibérale) à travers différentes approches sociologiques, discursives, littéraires et artistiques. J'y étudie comment le discours du Monde pendant toute l'année 1997 a présenté la privatisation de France Télécom comme une évidence économique inéluctable alors que cette question était au coeur du débat et des oppositions politiques lors des législatives de cette année-là.

Pour écouter un compte-rendu : http://www.franceculture.fr/emissions/le-monde-selon-antoine-perraud/le-monde-selon-antoine-perraud-dimanche-1-mai-2016

Publication

Septembre 2015,  

"Leonarda, le président et les médias. Communication poltico-médiatique et représentations identitaires à propos des Roms", in Le discours politique identitaire dans les médias, dirigé par Fred Hailon et Arnaud Richard, Paris : L'Harmattan, coll. Questions contemporaines.

J'essaie d'y montrer comment les médias (notion questionnée dans l'article) et les discours politiques sont actuellement enchevêtrés (presse papier, presse en ligne, tweets) et comment cette évolution renforce la prédominance de la rapidité, de la visibilité (norme de "followers", de "j'aime", de vues, etc.) et de la dramatisation, favorisant ainsi les préjugés et la reprise des stéréotypes (notamment identitaires).

Le discours politique identitaire

Colloque

24-26 juin 2015, colloque international interdisciplinaire "Narrative of crisis", à Thessalonique. Titre de ma communication: "La "crise grecque" dans Les Échos: récit ou évidence d'un discours naturalisé?" 

En m'appuyant sur la sémiologie narrative et l'analyse du discours, je montre en m'intéressant aux fonctions des personnages (à travers les verbes modaux notamment), comment en 2010, au début de ce qu'on a appelé la "crise grecque" , sont déjà présents tous les ingrédients du conte populaire: le méchant peuple (opposant) qui trompe sa famille mais sera puni grâce à l'intervention d'un certain nombre d'adjuvants (FMI, EU, Papandréou). La question qui se pose est d'identifier le destinateur de ce discours... ainsi que sa visée pragmatique.

Numériser

mots107_revuesdotorg-small286

Publication

Mars 2015. Publication de mon article "Autorité et évidence discursives. Autovalidation dans les éditoriaux du Point", in M. Monte et C. Oger (éds), Discours d'autorité : des discours sans éclat(s)?, Mots. Les langages du politique n° 107, p. 85-99.